Évaluation de la vulnérabilité et des risques climatiques

La Ville a entrepris une évaluation de la vulnérabilité et des risques climatiques afin de déterminer les principaux risques d’ordre climatique pour Ottawa. Il s’agit de la deuxième phase de l’élaboration de la Stratégie de résilience climatique.

L’évaluation de la vulnérabilité et des risques climatiques s’appuie sur les projections climatiques élaborées en 2020 ainsi que sur les contributions et l’expertise du personnel de la Ville, des partenaires communautaires et du public. Elle vise à déterminer le degré de vulnérabilité d’Ottawa aux conditions climatiques changeantes et à établir des priorités quant aux mesures à prendre.

La Ville a évalué près de 150 répercussions climatiques potentielles sur la ville et la population, notamment en ce qui concerne la santé, le bien‑être communautaire, les infrastructures, l’environnement naturel et l’économie. Parmi ces répercussions climatiques potentielles, on a dégagé 40 risques prioritaires pour lesquels des mesures doivent être prises au cours des prochaines années. Il s’agit notamment de risques liés à la hausse des températures et des précipitations, ainsi qu’à la fréquence accrue des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les tornades et les vagues de chaleur.

Parmi ces risques prioritaires, citons les suivants :

  • Augmentation des maladies liées à la chaleur;
  • Augmentation de la demande de climatisation des immeubles et climatisation insuffisante (surtout dans les bâtiments communautaires, comme les écoles, les logements des ménages à faible revenu et les foyers de soins de longue durée privés);
  • Augmentation du nombre d’espèces envahissantes, de parasites et de maladies nuisant aux arbres, aux espaces verts et à la production agricole;
  • Vecteurs de maladies nouveaux ou en plus grand nombre (p. ex. tiques porteuses de la maladie de Lyme, moustiques porteurs du virus du Nil occidental);
  • Dommages accrus causés aux infrastructures par le gel et le dégel en hiver;
  • Dommages causés aux infrastructures et aux propriétés par les inondations;
  • Diminution de la capacité à répondre à des épisodes météorologiques extrêmes simultanés ou répétés;
  • Réduction de l’accès aux services essentiels lors d’épisodes météorologiques extrêmes;
  • Pressions accrues sur les personnes en situation de pauvreté ou de précarité économique (santé mentale, physique et financière).


Pour en savoir plus sur les répercussions climatiques, consultez le rapport sur l’évaluation de la vulnérabilité et des risques climatiques et le rapport sur les projections climatiques pour la région de la capitale nationale - synthèse administrative. Un résumé des risques prioritaires est également disponible.

L’évaluation de la vulnérabilité et des risques climatiques a été présentée au Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets le 21 juin et au Conseil municipal le 6 juillet. Vous pouvez visionner la séance du Comité et celle du Conseil sur YouTube.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
<span class="translation_missing" title="translation missing: fr-CA.projects.blog_posts.show.load_comment_text">Load Comment Text</span>