Normes et stratégie de l'infrastructure des installations récréatives

Image d'un gymnase intérieur avec une vue à travers la vitre sur le couloir d'un centre récréatif

Nous sollicitons votre aide pour :

  • Créer des normes de l’infrastructure des installations récréatives
  • Développer une stratégie des installations récréatives
  • Répondre aux objectifs de la stratégie municipale du sport

Le projet vise à:

  1. Établir les normes de l’infrastructure des installations récréatives de la Ville d’Ottawa et dégager ses éléments essentiels. Nous appliquerons ces normes aux projets de rénovation d’envergure et aux installations récréatives nouvellement construites par la Ville.
  2. Proposer une vision et définir les principes directeurs de la stratégie sur l’infrastructure des installations récréatives de la Ville d’Ottawa.
  3. Nous aider à mieux connaître la clientèle qui fréquente les installations de la Ville d’Ottawa et à mettre en lumière les obstacles auxquels sont confrontés les clients et les autres personnes.
  4. Élaborer une stratégie des installations récréatives, conforme à la croissance de la Ville d’Ottawa, qui recommande la rénovation, le réaménagement, le déclassement ou l’aménagement de nouvelles infrastructures.

Nous sollicitons votre aide pour :

  • Créer des normes de l’infrastructure des installations récréatives
  • Développer une stratégie des installations récréatives
  • Répondre aux objectifs de la stratégie municipale du sport

Le projet vise à:

  1. Établir les normes de l’infrastructure des installations récréatives de la Ville d’Ottawa et dégager ses éléments essentiels. Nous appliquerons ces normes aux projets de rénovation d’envergure et aux installations récréatives nouvellement construites par la Ville.
  2. Proposer une vision et définir les principes directeurs de la stratégie sur l’infrastructure des installations récréatives de la Ville d’Ottawa.
  3. Nous aider à mieux connaître la clientèle qui fréquente les installations de la Ville d’Ottawa et à mettre en lumière les obstacles auxquels sont confrontés les clients et les autres personnes.
  4. Élaborer une stratégie des installations récréatives, conforme à la croissance de la Ville d’Ottawa, qui recommande la rénovation, le réaménagement, le déclassement ou l’aménagement de nouvelles infrastructures.

Idées et possibilités liées aux arénas

environ 1 mois

Que devrait faire la ville de nos arènes intérieures?

Quelles sont les opportunités pour aider avec les problèmes?

Information générale concernant l’avenir des arénas et des arénas d’Ottawa

La ville d’Ottawa compte sur son territoire 33 arénas municipaux pour un total de 44 glaces. De plus, 17 surfaces de glaces sont opérées par des fournisseurs privés (hormis le centre Canadian Tire), pour un total de 61 arénas intérieures. Ottawa a l’un des ratios de aréna par habitant les plus élevés au pays : 1 aréna par 15 300 habitants (fournisseurs publics et privés). Dans les autres municipalités du Canada, ce ratio peut atteindre 1 aréna...

Que devrait faire la ville de nos arènes intérieures?

Quelles sont les opportunités pour aider avec les problèmes?

Information générale concernant l’avenir des arénas et des arénas d’Ottawa

La ville d’Ottawa compte sur son territoire 33 arénas municipaux pour un total de 44 glaces. De plus, 17 surfaces de glaces sont opérées par des fournisseurs privés (hormis le centre Canadian Tire), pour un total de 61 arénas intérieures. Ottawa a l’un des ratios de aréna par habitant les plus élevés au pays : 1 aréna par 15 300 habitants (fournisseurs publics et privés). Dans les autres municipalités du Canada, ce ratio peut atteindre 1 aréna par 34 000 habitants.

La majorité des locations se destinent à des utilisateurs mineurs (âgés de moins de 19 ans), qui occupent 73 % des heures en période de pointe. Selon Statistique Canada, la composition de la population devrait changer de 2016 à 2028. À Ottawa, tous les groupes d’âge devraient augmenter, mais pas dans les mêmes proportions : le nombre de résidents de 65 ans et plus devrait augmenter de 41,7 %, contre 11,6 % pour les résidents de 19 ans et moins.

Le tarif de location horaire en période de pointe (taxes comprises) pour les utilisateurs commerciaux s’élève à 335,80 $, celui des adultes, à 326,20 $, et celui des mineurs, à 195,55 $.

L’âge moyen des arénas comprenant une seule surface de glace est de 46 ans, et leur durée de vie habituelle, de 70 ans. L’entretien requis pour maintenir nos arénas exerce une pression importante sur les sommes d’argent consacrées au cycle de vie des bâtiments. Au cours des 10 prochaines années, ces sommes d’argent s’avèreront insuffisantes si aucun effort d’optimisation des arénas n’est déployé ou si le financement consacré au cycle de vie des bâtiments n’est pas substantiellement augmenté.

On constate également une diminution constante du nombre d’heures de location en période de pointe et en période creuse depuis 2014 : de 2011 à 2013, la durée totale de location des arénas de la Ville s’élevait à 102 000 heures par saison (de septembre à avril), tandis qu’en 2018, elle était de moins de 90 000 heures pour la saison.

La demande de location durant les heures de pointe moins désirables – soit les heures de pointe près des périodes creuses, p. ex. 16 h en semaine – a changé. Par le passé, les installations étaient habituellement louées pendant ces périodes, mais aujourd’hui, plusieurs arénas d’Ottawa sont disponibles pour la location pendant les heures de pointe et les heures de pointe moins désirables.

Des problèmes d’accessibilité existent, mais le Conseil a prévu du financement pour les régler. De plus, les utilisateurs se butent à certains problèmes fonctionnels, comme la petite taille de certains vestiaires et des arénas de dimensions non standard.