Composantes du Plan directeur l’infrastructure

Le PDI, qui est en cours d’élaboration, comprend plusieurs volets importants qui traitent de la gestion de l’eau potable, des eaux usées et des eaux pluviales afin de soutenir les objectifs du Plan officiel. Le PDI permettra également la réalisation de projets d’aménagement de terrains vierges et de densification dans les zones urbaines et les villages ruraux. Vous trouverez ci-dessous une mise à jour de l’état d’avancement des principaux volets du plan et des conclusions préliminaires.


Gestion de la capacité de densification

La Ville est en train de réaliser plusieurs études pour soutenir la gestion de la capacité des infrastructures à mesure que les quartiers se densifient. Ces études se répartissent dans les trois catégories suivantes :

  • examen des pratiques optimales mises en œuvre dans d’autres grandes villes canadiennes;
  • analyse du rendement des réseaux de distribution de l’eau et de collecte des eaux usées des quartiers;
  • examen des options stratégiques pour la gestion des eaux pluviales.

Grâce à ces études, les éléments suivants seront pris en considération dans le processus d’élaboration du nouveau PDI :

  • contraintes en matière de nivellement et d’aménagement, qui limitent les possibilités d’améliorer les capacités du réseau de drainage des eaux pluviales;
  • mécanisme de réglementation à mettre en place pour imposer la gestion des eaux pluviales sur place pour pratiquement tous les projets de densification des aménagements lorsqu’il y a augmentation de l’imperméabilité. L’approche proposée comprend l’élaboration d’un guide de conception, de tableaux de dimensionnement, d’illustrations de concepts d’entretien approuvés et de plans standard afin de simplifier le processus de conception pour les propriétaires;
  • nécessité pour les nouveaux programmes de la Ville de préciser et de prioriser les mises à niveau des réseaux locaux d’eau potable et d’eaux usées en fonction de la pression exercée par la densification des aménagements, l’état des actifs et la vulnérabilité des réseaux;
  • mécanisme de financement de la croissance, comme des redevances d’aménagement, qui sera nécessaire pour soutenir ces programmes.

Les premières conclusions de ces études indiquent que la capacité des réseaux d’eau potable et d’eaux usées peut soutenir des augmentations significatives de la densification dans la plupart des secteurs de la ville. Les principales raisons de cette situation sont les suivantes :

  • la demande en eau par habitant a diminué de façon constante au cours des 30 dernières années;
  • le réaménagement de nombreux secteurs de la ville permet d’éviter que les eaux de pluie prennent le chemin des égouts sanitaires, notamment grâce à l’élimination des raccordements des drains de fondation;
  • la gestion des eaux pluviales sur place réduit les débits dans les égouts unitaires municipaux, ce qui maintient la capacité des égouts;
  • le dimensionnement des conduites d’eau locales n’est généralement pas régi par la demande quotidienne moyenne en eau;
  • les normes de dimensionnement des canalisations régissent le dimensionnement des sections d’amont des réseaux d’égouts locaux.


Plan directeur des eaux et des eaux usées

La mise à jour du Plan directeur des eaux et des eaux usées sera accompagnée d’études visant à établir les principaux projets d’infrastructure qui seront requis pour soutenir la croissance jusqu’en 2046 et au-delà. Ces projets importants devront tenir compte de la densification de l’utilisation du sol, l’aménagement de zones vertes sur les terrains urbains vacants dans les zones établies et des terrains d’expansion urbaine approuvés par le Conseil en février 2021.

Les modèles détaillés du réseau de distribution de l’eau et du réseau de collecte des eaux usées en place ont été améliorés, mis à jour et étalonnés à partir de données de surveillance afin de soutenir la réalisation du Plan directeur des eaux et des eaux usées.

Les projections brutes à l’échelle de la ville ont été approuvées par le Conseil en mai 2021. Des projections locales détaillées sont en cours d’élaboration. Celles-ci tiennent compte de l’aménagement de zones vertes et de la densification et serviront à soutenir la préparation des plans.


Plan directeur de la gestion des eaux pluviales

La mise à jour du Plan directeur de la gestion des eaux pluviales est également un aspect important de la mise à jour du PDI. En général, les principales infrastructures de gestion des eaux pluviales requises pour desservir l’aménagement de zones vertes continueront d’être planifiées et mises en œuvre par les promoteurs, sous réserve des processus d’approbation de la Ville. Le Plan directeur de la gestion des eaux pluviales comprendra des recommandations pour des études et des programmes, des processus et des politiques à l’échelle de la ville afin d’assurer la résilience des installations de gestion des eaux pluviales et la protection des cours d’eau récepteurs. Il établira également des exigences de haut niveau pour la gestion des eaux pluviales dans les zones de croissance, y compris sur les emplacements faisant l’objet d’un aménagement de moindre impact. Contrairement aux approches classiques qui traitent les eaux pluviales en aval, le concept d’aménagement de moindre impact prévoit une gestion et une réduction du volume des eaux de ruissellement le plus près possible du site afin de limiter les effets sur les cours d’eau récepteurs.

Le Plan directeur de la gestion des eaux pluviales donnera une vue d’ensemble des conditions actuelles et futures, y compris les contraintes et les possibilités associées aux infrastructures en place et aux réseaux de drainage naturels. Les conditions futures seront établies en fonction des projections climatiques locales. Le Plan directeur de la gestion des eaux pluviales présente également une stratégie pour l’élaboration de plans de modernisation de la gestion des eaux pluviales dans les zones d’aménagement actuelles.


Viabilisation des terrains ruraux

L’expansion des limites des villages de la Ville n’est pas envisagée dans le nouveau Plan officiel. En conséquence, le PDI ne traitera pas de nouveaux projets d’infrastructure destinés à soutenir la croissance des villages. Toutefois, le PDI dressera un état de la situation sur la croissance des villages et sur les projets d’infrastructure à l’appui de celle-ci qui ont été indiqués dans les éditions antérieures du PDI. Les enjeux de desserte privée dans les zones rurales seront également examinés.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
<span class="translation_missing" title="translation missing: fr-CA.projects.blog_posts.show.load_comment_text">Load Comment Text</span>