Révision des Normes de qualité pour l’entretien hivernal

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

Qu’est-ce que la révision des Normes de qualité en matière d’entretien hivernal?

La Ville procède à la révision de ces Normes, en mettant l’accent sur les trottoirs et les sentiers, les rues adjacentes aux écoles qui ne possèdent pas de trottoir et les rues comptant des arrêts d’autobus. Une attention particulière est également accordée à la réduction de l’orniérage dans les rues résidentielles. Les résidentes et les résidents auront l’occasion de se prononcer sur leurs priorités dans le cours de ce processus de mise à jour des Normes.

Pourquoi faut-il réviser nos Normes de qualité en matière d’entretien hivernal?

Depuis la mise en œuvre des Normes actuelles en 2003, les besoins des usagères et usagers du réseau de transport ont changé. En effet, les résidentes et résidents ont abandonné le transport individuel dans leur véhicule au profit de modes de transport en groupe comme ceux d’OC Transpo et du TLR, ou encore pour un mode de transport actif comme la marche, le vélo et le patin à roues alignées. Ils en sont également venus à opter pour un accès annuel à ces options, ce qui se traduit par certains problèmes pour eux lorsque la mobilité est entravée pendant de longues périodes.

De plus, des facteurs comme les changements climatiques, l’accessibilité, l’équité, les genres, la durabilité, la prévention des blessures, les modes de vie sains et l’habitabilité n’étaient pas pris en compte dans les normes initiales, et c’est pourquoi une révision est en cours. Cette révision a également été hâtée par les conditions particulièrement rudes de l’hiver 2018/2019, qui ont poussé le Conseil municipal à demander à son personnel de réviser les Normes et de soumettre des recommandations pour septembre 2021.

À quoi peut-on s’attendre avec cette révision?

La Direction générale des travaux publics et de l’environnement passera en revue les Normes de qualité pour l’entretien hivernal et proposera des modifications en vue d’améliorer l’entretien hivernal :

  • des rues résidentielles;
  • des troittoirs;
  • des pistes cyclables;
  • des sentiers multiusages destinées à la marche, au vélo et au patin à roues alignées.

Des options de changements potentiels sont en cours d’élaboration, en fonction d’une analyse des activités actuelles, d’une recherche sur les pratiques exemplaires et d’entrevues menées auprès d’autres municipalités en Ontario, en Amérique du Nord et en Europe. Ces options seront présentées à l’occasion de séances d’engagement du public tenues au début de 2021, et ce, en vue de recueillir des commentaires connexes et d’établir les priorités. Le Conseil tiendra compte de ces renseignements lorsqu’il décidera, à l’automne prochain, lesquelles des modifications proposées seront apportées aux Normes.

Qu’est-ce que la révision des Normes de qualité en matière d’entretien hivernal?

La Ville procède à la révision de ces Normes, en mettant l’accent sur les trottoirs et les sentiers, les rues adjacentes aux écoles qui ne possèdent pas de trottoir et les rues comptant des arrêts d’autobus. Une attention particulière est également accordée à la réduction de l’orniérage dans les rues résidentielles. Les résidentes et les résidents auront l’occasion de se prononcer sur leurs priorités dans le cours de ce processus de mise à jour des Normes.

Pourquoi faut-il réviser nos Normes de qualité en matière d’entretien hivernal?

Depuis la mise en œuvre des Normes actuelles en 2003, les besoins des usagères et usagers du réseau de transport ont changé. En effet, les résidentes et résidents ont abandonné le transport individuel dans leur véhicule au profit de modes de transport en groupe comme ceux d’OC Transpo et du TLR, ou encore pour un mode de transport actif comme la marche, le vélo et le patin à roues alignées. Ils en sont également venus à opter pour un accès annuel à ces options, ce qui se traduit par certains problèmes pour eux lorsque la mobilité est entravée pendant de longues périodes.

De plus, des facteurs comme les changements climatiques, l’accessibilité, l’équité, les genres, la durabilité, la prévention des blessures, les modes de vie sains et l’habitabilité n’étaient pas pris en compte dans les normes initiales, et c’est pourquoi une révision est en cours. Cette révision a également été hâtée par les conditions particulièrement rudes de l’hiver 2018/2019, qui ont poussé le Conseil municipal à demander à son personnel de réviser les Normes et de soumettre des recommandations pour septembre 2021.

À quoi peut-on s’attendre avec cette révision?

La Direction générale des travaux publics et de l’environnement passera en revue les Normes de qualité pour l’entretien hivernal et proposera des modifications en vue d’améliorer l’entretien hivernal :

  • des rues résidentielles;
  • des troittoirs;
  • des pistes cyclables;
  • des sentiers multiusages destinées à la marche, au vélo et au patin à roues alignées.

Des options de changements potentiels sont en cours d’élaboration, en fonction d’une analyse des activités actuelles, d’une recherche sur les pratiques exemplaires et d’entrevues menées auprès d’autres municipalités en Ontario, en Amérique du Nord et en Europe. Ces options seront présentées à l’occasion de séances d’engagement du public tenues au début de 2021, et ce, en vue de recueillir des commentaires connexes et d’établir les priorités. Le Conseil tiendra compte de ces renseignements lorsqu’il décidera, à l’automne prochain, lesquelles des modifications proposées seront apportées aux Normes.

  • Quelles sont les normes de qualité en matière d’entretien hivernal actuelles? Quelle est leur incidence sur ma capacité de me déplacer?

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    11 déc 2020
    prise en charge de l’image

    Une fois l’hiver installé, l’équipe d’entretien des routes de la Ville surveille constamment les conditions routières et est à l’affût de toute accumulation de neige et de glace. C’est toute une tâche! La Ville compte 12 900 kilomètres de chaussée et 2 300 kilomètres de trottoirs et de sentiers. La tâche est d’autant plus grande lorsque vous prenez en considération qu’il arrive :

    • qu’il neige dans une partie de la ville, mais qu’il pleuve dans une autre;
    • qu’il neige et qu’il pleuve ensuite avant que nous ayons eu la chance de retirer toute la neige;
    • que les précipitations alternent entre la neige et la pluie pendant des heures, voire des jours.

    Notre principale priorité consiste à veiller à ce que les chaussées, les trottoirs, les pistes cyclables hivernales et les sentiers d’Ottawa soient sûrs et dégagés en tout temps pour les conducteurs, les piétons et les cyclistes. Pour ce faire, nous devons parfois déneiger et répandre du sable, du sel ou du gravillon, ou combiner ces quatre mesures.

    Il faut le faire, et partout, mais il est impossible de tout faire en même temps. La Ville dispose d’un ensemble de normes de qualité en matière d’entretien hivernal approuvées par le Conseil, qui établissent des règles fondées sur la catégorie de chaussée ou de trottoir. Des travaux sont en cours, dans le cadre de ce projet, afin de proposer des changements qui pourraient être apportés aux routes résidentielles, aux allées piétonnières, aux sentiers cyclables et aux sentiers polyvalents. Au début de 2021, vous aurez l’occasion de participer à des ateliers virtuels et à répondre à un sondage pour déterminer vos priorités.

    Vous vous demandez peut‑être en quoi consistent les normes actuelles et les incidences qu’elles ont sur vous en fonction de votre lieu de résidence et de vos déplacements. Continuez à lire pour en savoir plus sur la façon dont nous établissons les priorités.

    Premier niveau

    Notre première préoccupation consiste à veiller à ce que les grandes artères de la Ville soient dégagées. Au moindre signe d’accumulation, nous dépêchons une équipe sur la route régionale 174 et sur le Transitway et cette équipe reste en poste jusqu’à l’arrêt des accumulations afin de faciliter les déplacements des travailleurs le matin et l’après‑midi et de voir à ce qu’ils s’effectuent de la façon la plus sûre et efficace qui soit.

    Deuxième niveau – 2,5 centimètres

    Une fois que nous constatons qu’il est tombé 2,5 centimètres de neige, nous commençons l’opération de déneigement sur les voies très achalandées, comme le centre‑ville, les trottoirs les plus empruntés et le réseau de pistes cyclables. Ces voies étant généralement celles sur lesquelles on circule le plus, le fait de les tenir dégagées nous aide à faire en sorte que les déplacements des travailleurs du matin et de l’après‑midi s’effectuent de la façon la plus sûre et efficace qui soit.

    L’entretien des trottoirs et des sentiers fait partie intégrante de l’engagement de la Ville à offrir des options de transport actif viables à l’année. Seule une portion du réseau de pistes cyclables est entretenu pendant l’hiver, et il est possible de savoir laquelle en consultant le site Réseau cyclable accessible l’hiver.

    Notre objectif est de dégager les voies du centre‑ville et les pistes cyclables dans les quatre heures suivant le dernier flocon de neige tombé.

    Troisième niveau – 5 centimètres

    Une fois que nous constatons qu’il est tombé 5 centimètres de neige, nous commençons l’opération de déneigement sur les routes de catégories 4 et 5 – soit les routes collectrices principales et secondaires qui relient les quartiers. Avant la fusion, nombre de ces routes étaient appelées des routes régionales. Des exemples de routes collectrices principales sont l’avenue Carling, le chemin Carp et le chemin Innes, tandis que les promenades Sherway et Duford et le chemin Castlefrank font partie des routes collectrices secondaires.

    À ce niveau, nous commençons à dégager plus de trottoirs, de routes empruntées par OC Transpo et les voies qui mènent aux établissements scolaires et aux foyers de soins de longue durée pour aider les familles, les étudiants et les intervenants d’urgence à se rendre à destination.

    Notre objectif est de dégager les routes dans les six heures suivant le dernier flocon tombé et les trottoirs, dans les 16 heures.

    Quatrième niveau – 7 centimètres et plus

    S’il tombe 7 centimètres et plus de neige, nous élargissons l’opération de déneigement aux routes se trouvant dans les secteurs principalement résidentiels, où vous ou une personne que vous connaissez habitez probablement. Les routes dans les secteurs résidentiels sont généralement les dernières voies à être déneigées, puisqu’elles le sont seulement lorsque toutes les voies visées par les trois premiers niveaux ont été dégagées.

    Notre objectif est de dégager l’ensemble de ces routes dans les 10 heures suivant le dernier flocon de neige tombé.

    Abonnez‑vous à la page de notre projet pour recevoir des alertes automatiques concernant les occasions de participation et les mises à jour futures.