Lansdowne 2.0

Partager Lansdowne 2.0 sur Facebook Partager Lansdowne 2.0 sur Twitter Partager Lansdowne 2.0 sur Linkedin Courriel Lansdowne 2.0 lien

Contexte

Lansdowne est un lieu d’histoire et de fierté communautaire. Depuis plus de 175 ans, c’est un lieu de rassemblement pour les gens du voisinage, les résidents de l’Est de l’Ontario et de l’Ouest du Québec ainsi que pour les touristes d’un peu partout au Canada et dans le monde. C’est un lieu de rencontre et de célébration pour les événements sportifs, culturels et communautaires.

En 2012, le Conseil municipal a conclu un partenariat de 30 ans (maintenant de 40 ans) avec l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) pour le renouvellement et la revitalisation de Lansdowne, avec l’aménagement de nouveaux

Contexte

Lansdowne est un lieu d’histoire et de fierté communautaire. Depuis plus de 175 ans, c’est un lieu de rassemblement pour les gens du voisinage, les résidents de l’Est de l’Ontario et de l’Ouest du Québec ainsi que pour les touristes d’un peu partout au Canada et dans le monde. C’est un lieu de rencontre et de célébration pour les événements sportifs, culturels et communautaires.

En 2012, le Conseil municipal a conclu un partenariat de 30 ans (maintenant de 40 ans) avec l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) pour le renouvellement et la revitalisation de Lansdowne, avec l’aménagement de nouveaux gradins au sud, de nouveaux commerces à usage mixte, d’espaces publics repensés et d’un stationnement souterrain.

En décembre 2020, le Conseil municipal a confié à un groupe de travail composé de représentants de la Ville et d’OSEG le soin d’examiner des options permettant d’améliorer la durabilité et la viabilité financière à long terme des activités de Lansdowne et du partenariat.

En juillet 2021, le Conseil municipal a accepté d’aller de l’avant avec le cadre recommandé tel que décrit dans le rapport du personnel.

Le personnel a été invité à présenter des plans détaillés et des estimations de coûts pour la revitalisation du parc Lansdowne, y compris une stratégie de financement quant à la portion de la Ville, une évaluation de la neutralité fiscale et une évaluation des répercussions financières pour la Ville pour la durée de l’entente de partenariat.

Depuis juillet 2021, le personnel de la Ville et l’OSEG ont fait preuve de diligence raisonnable pour examiner l’analyse de rentabilité officielle, ont examiné les prévisions financières et les pro formas, ont évalué la faisabilité de logements abordables, ont entrepris des travaux géotechniques et des analyses hydrogéologiques, et ont élaboré une estimation de classe D pour le projet.

Proposition

La proposition souligne et reconnaît l’histoire légendaire de Lansdowne en tant que fondement de l’identité communautaire, culturelle et sportive d’Ottawa, tout en évoquant une occasion générationnelle de renouveler et de transformer ces actifs municipaux.

Fondée sur les principes directeurs relatifs au parc Lansdowne, la proposition s’appuie également sur la collaboration et la vision qui ont guidé l’aménagement du parc jusqu’à présent. Ces principes directeurs, élaborés en 2010 par la Ville, la Commission de la capitale nationale (CCN), Parcs Canada et l’OSEG, et ce, en consultation avec le public, préconisent l’aménagement d’un site qui reflète l’histoire, le respect du caractère unique de l’emplacement et la prise en considération du rôle que joue Lansdowne en tant que lieu de rassemblement à l’année dans notre capitale. Lansdowne 2.0 respecte ces principes directeurs et représente une nouvelle étape importante dans la réalisation de la vision établie pour le parc.

La proposition prévoit la démolition des gradins situés au nord du stade et de l’aréna ainsi que la construction d’un nouveau centre d’événements de classe mondiale et de nouveaux gradins au nord du stade. Cette nouvelle infrastructure publique rendra les installations accessibles et durables et fera de Lansdowne un site emblématique. Un nouveau podium de commerces de détail et des unités résidentielles supplémentaires sont également prévus dans la proposition. Conformément au Plan officiel de la Ville, la composante résidentielle accroîtra la densité de Lansdowne, tout en fournissant une part importante de l’enveloppe financière de Lansdowne 2.0.

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes de la proposition :

Plan conceptuel

  • Le Conseil a « approuvé en principe » le plan conceptuel proposé. Cela signifie que le plan conceptuel est susceptible d’être modifié au cours du processus de consultation.
  • L’OSEG a fourni une proposition et un plan conceptuel pour créer un centre d’événements de pointe comportant 5 500 sièges qui appuient l’élargissement des événements, des concerts et des marchés locaux.
  • La reconstruction des gradins du côté nord pour remplacer l’infrastructure vieillissante et la reconstruire en fonction des dernières normes d’accessibilité.

Messages clés financiers globaux

  • Le projet est abordable et autonome sur le plan financier. Il ne comporte aucun coût supplémentaire pour les contribuables d’Ottawa.
  • Il est fiscalement neutre, ce qui signifie qu’il comporte une quantité suffisante de sources de revenus supplémentaires pour financier l’intégralité du coût du présent projet, y compris les coûts de financement.

Justification de la proposition relative aux droits sur le volume supérieur

  • En suivant le même processus que celui du réaménagement initial, avec la surveillance d’un surveillant de l’équité, le personnel estime que la vente ou la location de ses droits sur le volume supérieur crée une valeur ajoutée considérable en générant des revenus pour compenser les coûts du projet et aide à monter une analyse de rentabilité globale abordable pour la Ville.
  • La Ville a payé une entreprise externe d’évaluation pour évaluer les prix de vente des terrains par pied carré en fonction de la densité d’aménagement prévue. Les évaluateurs internes du Bureau des biens immobiliers municipaux ont examiné les conclusions et rapproché les données en fonction de la proposition de l’OSEG. Sur la base des plans préliminaires montrant une densité d’aménagement prévue de 850 000 pieds carrés, l’estimation de la valeur marchande attribuable aux droits sur le volume supérieur de l’aménagement résidentiel est de 43,5 millions de dollars.

Domaine public

  • Le personnel de la Ville recommande l’approbation d’un plan d’investissement détaillé dans le parc urbain et le domaine public. L’approbation permettra à la Ville de répondre à la rétroaction reçue de la part des résidents, des groupes de travail et du personnel (meilleure zone de glisse, zone pour petits concerts, occasion de meilleurs meubles et améliorations de la conception pour le confort et la sécurité).
  • Le personnel de la ville recommande de faire un investissement stratégique dans le parc urbain et le domaine public afin de créer un site extérieur plus accueillant, le but étant d’y accueillir 5 millions de visiteurs annuellement.

Patrimoine

  • Le plan vise la mise à niveau de l’Édifice de l’horticulture et du pavillon Aberdeen, qui passerait par l’embauche d’experts en vue d’intégrer de meilleures méthodes de contrôle du climat tout en respectant le patrimoine.
  • Ces mises à niveau soutiendront l’élargissement des possibilités de programmation dans l’ensemble du site et tout au long de l’année.

Logements abordables

  • La Ville recommande de prévoir à la nouvelle composante résidentielle un taux minimum de logements abordables de 10 %, représentant 120 logements selon les estimations.
  • L’élimination du droit sur le volume supérieur sera conditionnée afin d’assurer l’abordabilité à perpétuité des logements abordables appartenant à un fournisseur de logements sans but lucratif expérimenté et administrés par celui-ci.

Consultation publique

  • Le rapport, qui a été approuvé, comporte une demande au conseil visant l’approbation de l’analyse de rentabilisation, ainsi qu’une permission permettant au personnel de poursuivre les négociations avec l’OSEG en vue de faire progresser la conception, les estimations de coûts, les consultations et la mobilisation du public, conformément à la directive approuvée par le conseil en juillet 2021.
  • Maintenant que le rapport a été approuvé par le conseil, le personnel lancera les travaux de rezonage entrepris par la Ville, ainsi que le processus de consultation publique correspondant qui est inclus au plan conceptuel.

Hausse de l’impôt foncier

  • Les recettes de la majoration de l’impôt foncier pour les 1200 logements résidentiels et les 59 000 pieds carrés d’espace commercial seront utilisées aux comme suit : 90 % des recettes de cette hausse seront consacrées au remboursement de la dette, et 10 % des recettes de cette hausse et de toute hausse ultérieure à la date de stabilisation (2027-2029) seront utilisées pour financer les services municipaux.

Structure en cascade

  • Dans le cadre de l’entente actuelle, l’OSEG est remboursée d’abord; dans le plan Lansdowne 2.0, toutefois, on accorde à nouveau la priorité aux distributions en cascade, signifiant que la Ville ne veut pas attendre de rembourser les capitaux investis par l’OSEG.
  • Dans le plan de Lansdowne 2.0, les actifs de la Ville seront plus modernes et nécessiteront moins de dépenses au courant de leur cycle de vie, et la Ville recevra plus de distributions puisqu’elle prend une part des profits immédiatement.

Transports

  • With the possibility of residential growth and more events to occur at Lansdowne Park, access to and from the site by all transportation modes has been considered at a high level. Specific direction from Council as part of the 2021 report asked that any changes made to Lansdowne must take into consideration all users of the site, with a focus on making pedestrians and cyclists feel safer.
  • Le personnel propose un plan à moyen et long terme pour la mise en œuvre d’initiatives qui augmenteront la connectivité pour les piétons et les cyclistes et qui améliorera la sécurité du site pour l’ensemble des utilisateurs tout en réduisant les conflits entre les différents modes de transport. Le document 3 (Parc Lansdowne – Améliorations proposées pour le transport actif) comporte une liste de 24 améliorations suggérées en matière de connectivité, ainsi qu’un schéma.

Accessibilité

  • On s’attend à ce qu’une optique d’accessibilité soit appliquée à l’ensemble des éléments de conception des nouvelles fonctionnalités proposées dans le cadre de la proposition concernant le parc Lansdowne, afin de veiller au respect des exigences prévues aux Normes de conception accessible (NCA) de la Ville d’Ottawa, ce qui comprend l’établissement d’une équipe de conception possédant l’expertise appropriée, ainsi que la tenue de consultations avec la communauté et avec le Comité consultatif sur l’accessibilité (CCA).

Si vous avez des questions concernant ce projet, veuillez communiquer avec nous à l’adresse RefectionLansdowne@ottawa.ca.

  • Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 - 30 avril 2024

    Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 - 30 avril 2024 sur Facebook Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 - 30 avril 2024 sur Twitter Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 - 30 avril 2024 sur Linkedin Courriel Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 - 30 avril 2024 lien

    Le projet Lansdowne 2.0 de la Ville répond à la nécessité de réinvestir dans le site en aménageant un plus grand nombre de logements, de meilleurs espaces publics et plus de commerces de détail de destination. Ce projet vise en particulier à corriger l’obsolescence fonctionnelle des gradins du côté nord et de l’aréna de la Place TD. Cet aréna est l’un des bâtiments les plus énergivores de la Ville, et cet aréna comme les gradins du côté nord sont sur le point d’atteindre la fin de leur durée fonctionnelle.

    La proposition

    En novembre 2023, le Conseil municipal a donné son approbation pour enchaîner avec l’étape suivante de la planification du projet Lansdowne 2.0, en approuvant le quatrième rapport rédigé sur ce projet sous le titre « Plan de partenariat du parc Lansdowne – Rapport sur l’autorisation de procéder aux prochaines étapes dans le Rapport sur le réaménagement ».

    Ce rapport, inspiré des efforts consacrés à l’examen préalable, mettait de l’avant un plan d’avant-projet révisé qui faisait état des opinions exprimées sur la simplification des ouvrages à construire, sur l’amoindrissement de la densification résidentielle et urbaine, de même que sur les améliorations à apporter aux espaces du domaine public. On a donc apporté essentiellement les changements qui ont consisté à réduire le nombre de tours d’habitation proposées, qui est passé de trois à deux tours, ce qui a eu pour effet de diminuer le nombre de logements et de places de stationnement pour les résidents.

    Dans la proposition révisée, on recommandait aussi d’aménager la section du podium destinée aux commerces de détail selon une volumétrie à deux étages, en réduisant la superficie des commerces, qui passerait de 108 000 à 49 000 pieds carrés, mais qui représenterait une augmentation de 8 000 pieds carré) par rapport à l’actuel podium des commerces de détail (îlot J).

    On a ajouté au projet les nouveaux espaces du domaine public, ainsi qu’un certain nombre de places de stationnement pour le Centre d’événements. On a proposé d’apporter d’autres changements essentiels à l’Accord de société en commandite Lansdowne, par exemple en prorogeant la durée de l’accord jusqu’en 2066 et en haussant le rang de la Ville dans la « structure en cascade », pour lui permettre de toucher plus rapidement les débours de liquidités, dont une partie est garantie. Dans cette structure en cascade révisée, la Ville profite beaucoup plus de la Société en commandite qu’auparavant, et les risques sont mieux répartis.

    Le coût estimatif à supporter par la Ville pour la réalisation de ce projet s’élevait à 419,1 millions de dollars, comme l’indique le rapport approuvé. On a approuvé le financement du projet à même la cession des droits de propriété, grâce aux suppléments sur les débentures, au budget des dépenses en immobilisations, au financement à verser par les ordres supérieurs de gouvernement et à la dette à long terme. Cette dette sera remboursée en partie en puisant dans différentes sources de recettes, dont une partie du relèvement de l’impôt foncier et les sommes versées dans le cadre du système financier fermé. Pour en savoir plus sur cette proposition, veuillez consulter la page Lansdowne 2.0 sur la plateforme Participons Ottawa en cliquant sur ce lien.

    Compte rendu sur le projet

    Le 24 novembre 2023, le Conseil municipal a adopté la modification du Règlement de zonage (Règlement no 2023-510) et la modification du Plan officiel (MPO 19) et a délivré l’approbation permettant d’enchaîner avec l’étape suivante de la planification du projet Lansdowne 2.0. Le Conseil a aussi demandé au personnel d’évaluer les avantages et les inconvénients de chaque modèle de passation de marché proposé pour la réalisation du Centre d’événements et des gradins du côté nord, afin de veiller à ce que le Conseil municipal et le public soient au courant de la valeur et des risques de chaque option. (Recommandation no 7 du rapport 2023 intitulé « Plan de partenariat du parc Lansdowne – Rapport sur l’autorisation de procéder aux prochaines étapes dans le Rapport sur le réaménagement ») Dans son dernier rapport (Analyse des options pour la passation des marchés et sur les recommandations du projet Lansdowne 2.0), le personnel recommande d’adopter le modèle de conception-soumission-construction, en continuant de faire appel au cabinet d’architectes du projet, puisqu’il s’agit du modèle le plus avantageux pour le Conseil municipal. Ce modèle de réalisation prévoit des avantages du point de vue du calendrier ainsi que sous l’angle de la connaissance du projet.

    Le Conseil municipal a demandé au personnel de mettre au point avec l’OSEG une structure-cadre de l’approvisionnement social pour rehausser la diversité des chaînes logistiques et améliorer les perspectives de ceux et celles qui sont économiquement défavorisés et des communautés méritant l’équité dans le cadre de la réalisation et de l’aménagement du projet Lansdowne 2.0. Nous rendons compte au Conseil municipal, dans le cadre de l’analyse des méthodes de réalisation du projet, des progrès accomplis dans la Structure-cadre de l’approvisionnement social, et nous continuerons de rendre compte des résultats permanents de cette structure-cadre dans le rapport annuel sur le projet Lansdowne. Enfin, nous présenterons au Conseil municipal les résultats de l’élaboration d’une structure-cadre pour les critères de la Demande d’offres (DDO) qui viendra étayer le processus de cession des droits de propriété aériens. D’après le modèle de conception-soumission-construction recommandé par le personnel (en continuant de faire appel au cabinet d’architectes actuel du projet) et selon le calendrier correspondant des travaux de conception et de construction, il est raisonnable de lancer le processus de la Demande d’offres (DDO) au premier trimestre de 2025. Il s’agit du sixième rapport sur lequel se penchera le Conseil municipal pour l’évolution continue du parc Lansdowne, plus couramment appelé le « projet Lansdowne 2.0 ».

    Le Centre d’événements et la demande de réglementation du plan d’implantation

    Depuis que le Conseil municipal a donné l’approbation permettant d’enchaîner avec les étapes suivantes, le personnel de la Ville s’est aussi consacré à déposer la demande de réglementation du plan d’implantation pour le Centre d’événements et les nouveaux gradins du côté nord.

    Le Tribunal ontarien de l’aménagement du territoire (TOAT), qui a été saisi d’un appel, se penchera sur la modification du Règlement de zonage et sur la modification du Plan officiel.

    Le TOAT programmera une audience selon la prochaine date disponible dans son calendrier; le personnel des Services juridiques de la Ville préconisera la date disponible la plus hâtive dans le calendrier du Tribunal.

    On pourra quand même, durant l’étude de cet appel, travailler à la réglementation du plan d’implantation projeté. Toutefois, puisque la modification du Plan officiel et la modification du Règlement de zonage seront sans effet, on ne pourra pas délivrer le permis de construire du nouveau Centre d’événements et des nouveaux gradins du côté nord, et on ne pourra pas non plus juger complète et diffuser, ni approuver définitivement la demande de réglementation du plan d’implantation.

    Le nouveau Centre d’événements constitue la première phase des approbations qui porteront sur le plan d’implantation. La demande de réglementation du plan d’implantation du Centre d’événements sera étayée par des plans et des études, notamment les volets du projet se rapportant à l’ingénierie (génie civil, génie géotechnique et transport), à l’urbanisme et à la conception de la planification, à la conception du paysage, à l’architecture, à l’environnement et au patrimoine. La demande de réglementation du plan d’implantation du nouveau Centre d’événements et des nouveaux gradins du côté nord sera étalée et donnera lieu à deux approbations distinctes, en commençant par la réglementation du plan d’implantation du Centre d’événements, au deuxième et au troisième trimestres de 2024. Le lecteur trouvera ci-après l’avant-projet du calendrier qui sera soumis à l’étude du Conseil municipal.

    Consultations publiques

    Depuis le lancement du projet Lansdowne 2.0, le personnel de la Ville tâche de veiller à mener un rigoureux processus de consultations publiques. Il a entre autres mis en ligne un site Web exclusivement consacré à ce projet afin de permettre aux résidents de prendre connaissance de l’information, en plus de mettre au point une adresse Web exclusive permettant aux résidents de soumettre leurs questions et leurs inquiétudes; le personnel a aussi organisé quatre séances d’information publiques, mené différents sondages et tenu des cafés-causeries, des événements éphémères et des assemblées hebdomadaires avec le conseiller du quartier.

    Si le Conseil municipal approuve les recommandations de ce rapport et enchaîne avec le projet, il y aura de nombreuses autres occasions de consulter le personnel et la Ville sur le plan d’implantation, les travaux détaillés de conception et le domaine public.

    La consultation publique qui se déroulera durant les étapes préalables au dépôt de la demande de réglementation du plan d’implantation vise à la fois à apporter un éclairage sur les questions suivantes et à demander l’avis du public sur ces questions :

    o le Centre d’événements et son intégration dans le domaine public;

    o les éléments de la certification LEED et de la durabilité;

    o le patrimoine;

    o l’accessibilité (par l’entremise du Comité consultatif sur l’accessibilité).

    Nous vous invitons à continuer de nous lire pour connaître les dates importantes et les prochaines séances d’information publiques.

    Le Comité et le Conseil municipal

    La Ville se penchera sur le rapport rédigé sous le titre « Analyse des options pour la passation des marchés et sur les recommandations du projet Lansdowne 2.0 » et sur les recommandations de ce rapport :

    • à la réunion du 2 avril 2024 du Comité des finances et des services organisationnels;

    • à la séance du 17 avril 2024 du Conseil municipal.

    Les résidents qui souhaitent prendre la parole comme délégués devant le Comité doivent communiquer avec le Bureau du greffier municipal pour s’inscrire.

    Les prochaines étapes

    Si le TOAT rend sur l’appel déposé une décision favorable à la Ville d’ici la fin du quatrième trimestre de 2024, on pourra soumettre la demande de réglementation du plan d’implantation à un processus formel de dépôt et de diffusion.

    Dans le cadre du projet, on pourra aussi lancer la Demande d’offres pour la cession des droits de propriété aériens au premier trimestre de 2025, en s’en remettant à la structure-cadre des critères et à la progression des travaux de conception des gradins du côté nord.

    La progression de la demande de réglementation du plan d’implantation et de la conception détaillée offrira l’occasion de déposer la demande de permis de construire du Centre d’événements et des gradins du côté nord d’ici la fin du quatrième trimestre de 2024 ou le début du premier trimestre de 2025.

    Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la page Web du projet.

    Si vous avez des questions, des commentaires ou des inquiétudes, veuillez nous adresser un courriel au RefectionLansdowne@ottawa.ca.

  • Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0

    Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Facebook Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Twitter Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Linkedin Courriel Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 lien

    Le projet Lansdowne 2.0 de la Ville répond à la nécessité de réinvestir dans le site en aménageant un plus grand nombre de logements, de meilleurs espaces publics et plus de commerces de détail de destination. Ce projet vise en particulier à corriger l’obsolescence fonctionnelle des gradins du côté nord et de l’aréna de la Place TD. Cet aréna est l’un des bâtiments les plus énergivores de la Ville, et cet aréna comme les gradins du côté nord sont sur le point d’atteindre la fin de leur durée fonctionnelle.

    La proposition

    En novembre 2023, le Conseil municipal a donné son approbation pour enchaîner avec l’étape suivante de la planification du projet Lansdowne 2.0, en approuvant le quatrième rapport rédigé sur ce projet sous le titre « Plan de partenariat du parc Lansdowne – Rapport sur l’autorisation de procéder aux prochaines étapes dans le Rapport sur le réaménagement ».

    Ce rapport, inspiré des efforts consacrés à l’examen préalable, mettait de l’avant un plan d’avant‑projet révisé qui faisait état des opinions exprimées sur la simplification des ouvrages à construire, sur l’amoindrissement de la densification résidentielle et urbaine, de même que sur les améliorations à apporter aux espaces du domaine public. On a donc apporté essentiellement les changements qui ont consisté à réduire le nombre de tours d’habitation proposées, qui est passé de trois à deux tours, ce qui a eu pour effet de diminuer le nombre de logements et de places de stationnement pour les résidents.

    Dans la proposition révisée, on recommandait aussi d’aménager la section du podium destinée aux commerces de détail selon une volumétrie à deux étages, en réduisant la superficie des commerces, qui passerait de 108 000 à 49 000 pieds carrés, mais qui représenterait une augmentation de 8 000 pieds carré) par rapport à l’actuel podium des commerces de détail (îlot J).

    On a ajouté au projet les nouveaux espaces du domaine public, ainsi qu’un certain nombre de places de stationnement pour le Centre d’événements. On a proposé d’apporter d’autres changements essentiels à l’Accord de société en commandite Lansdowne, par exemple en prorogeant la durée de l’accord jusqu’en 2066 et en haussant le rang de la Ville dans la « structure en cascade », pour lui permettre de toucher plus rapidement les débours de liquidités, dont une partie est garantie. Dans cette structure en cascade révisée, la Ville profite beaucoup plus de la Société en commandite qu’auparavant, et les risques sont mieux répartis.

    Le coût estimatif à supporter par la Ville pour la réalisation de ce projet s’élevait à 419,1 millions de dollars, comme l’indique le rapport approuvé. On a approuvé le financement du projet à même la cession des droits de propriété, grâce aux suppléments sur les débentures, au budget des dépenses en immobilisations, au financement à verser par les ordres supérieurs de gouvernement et à la dette à long terme. Cette dette sera remboursée en partie en puisant dans différentes sources de recettes, dont une partie du relèvement de l’impôt foncier et les sommes versées dans le cadre du système financier fermé.

    Pour en savoir plus sur cette proposition, veuillez consulter la page Lansdowne 2.0 sur la plateforme Participons Ottawa en cliquant sur ce lien.

    Compte rendu sur le projet

    Le 24 novembre 2023, le Conseil municipal a adopté la modification du Règlement de zonage (Règlement no 2023-510) et la modification du Plan officiel (MPO 19) et a délivré l’approbation permettant d’enchaîner avec l’étape suivante de la planification du projet Lansdowne 2.0.

    Le Conseil a aussi demandé au personnel d’évaluer les avantages et les inconvénients de chaque modèle de passation de marché proposé pour la réalisation du Centre d’événements et des gradins du côté nord, afin de veiller à ce que le Conseil municipal et le public soient au courant de la valeur et des risques de chaque option. (Recommandation no 7 du rapport 2023 intitulé « Plan de partenariat du parc Lansdowne – Rapport sur l’autorisation de procéder aux prochaines étapes dans le Rapport sur le réaménagement »)

    Dans son dernier rapport (Analyse des options pour la passation des marchés et sur les recommandations du projet Lansdowne 2.0), le personnel recommande d’adopter le modèle de conception‑soumission‑construction, en continuant de faire appel au cabinet d’architectes du projet, puisqu’il s’agit du modèle le plus avantageux pour le Conseil municipal. Ce modèle de réalisation prévoit des avantages du point de vue du calendrier ainsi que sous l’angle de la connaissance du projet.

    Le Conseil municipal a demandé au personnel de mettre au point avec l’OSEG une structure‑cadre de l’approvisionnement social pour rehausser la diversité des chaînes logistiques et améliorer les perspectives de ceux et celles qui sont économiquement défavorisés et des communautés méritant l’équité dans le cadre de la réalisation et de l’aménagement du projet Lansdowne 2.0.

    Nous rendons compte au Conseil municipal, dans le cadre de l’analyse des méthodes de réalisation du projet, des progrès accomplis dans la Structure‑cadre de l’approvisionnement social, et nous continuerons de rendre compte des résultats permanents de cette structure-cadre dans le rapport annuel sur le projet Lansdowne.

    Enfin, nous présenterons au Conseil municipal les résultats de l’élaboration d’une structure‑cadre pour les critères de la Demande d’offres (DDO) qui viendra étayer le processus de cession des droits de propriété aériens.

    D’après le modèle de conception‑soumission‑construction recommandé par le personnel (en continuant de faire appel au cabinet d’architectes actuel du projet) et selon le calendrier correspondant des travaux de conception et de construction, il est raisonnable de lancer le processus de la Demande d’offres (DDO) au premier trimestre de 2025. Il s’agit du sixième rapport sur lequel se penchera le Conseil municipal pour l’évolution continue du parc Lansdowne, plus couramment appelé le « projet Lansdowne 2.0 ».

    Le Centre d’événements et la demande de réglementation du plan d’implantation

    Depuis que le Conseil municipal a donné l’approbation permettant d’enchaîner avec les étapes suivantes, le personnel de la Ville s’est aussi consacré à déposer la demande de réglementation du plan d’implantation pour le Centre d’événements et les nouveaux gradins du côté nord.

    Le Tribunal ontarien de l’aménagement du territoire (TOAT), qui a été saisi d’un appel, se penchera sur la modification du Règlement de zonage et sur la modification du Plan officiel.

    Le TOAT programmera une audience selon la prochaine date disponible dans son calendrier; le personnel des Services juridiques de la Ville préconisera la date disponible la plus hâtive dans le calendrier du Tribunal.

    On pourra quand même, durant l’étude de cet appel, travailler à la réglementation du plan d’implantation projeté. Toutefois, puisque la modification du Plan officiel et la modification du Règlement de zonage seront sans effet, on ne pourra pas délivrer le permis de construire du nouveau Centre d’événements et des nouveaux gradins du côté nord, et on ne pourra pas non plus juger complète et diffuser, ni approuver définitivement la demande de réglementation du plan d’implantation.

    Le nouveau Centre d’événements constitue la première phase des approbations qui porteront sur le plan d’implantation. La demande de réglementation du plan d’implantation du Centre d’événements sera étayée par des plans et des études, notamment les volets du projet se rapportant à l’ingénierie (génie civil, génie géotechnique et transport), à l’urbanisme et à la conception de la planification, à la conception du paysage, à l’architecture, à l’environnement et au patrimoine.

    La demande de réglementation du plan d’implantation du nouveau Centre d’événements et des nouveaux gradins du côté nord sera étalée et donnera lieu à deux approbations distinctes, en commençant par la réglementation du plan d’implantation du Centre d’événements, au deuxième et au troisième trimestres de 2024. Le lecteur trouvera ci-après l’avant-projet du calendrier qui sera soumis à l’étude du Conseil municipal.

    Consultations publiques

    Depuis le lancement du projet Lansdowne 2.0, le personnel de la Ville tâche de veiller à mener un rigoureux processus de consultations publiques. Il a entre autres mis en ligne un site Web exclusivement consacré à ce projet afin de permettre aux résidents de prendre connaissance de l’information, en plus de mettre au point une adresse Web exclusive permettant aux résidents de soumettre leurs questions et leurs inquiétudes; le personnel a aussi organisé quatre séances d’information publiques, mené différents sondages et tenu des cafés‑causeries, des événements éphémères et des assemblées hebdomadaires avec le conseiller du quartier.

    Si le Conseil municipal approuve les recommandations de ce rapport et enchaîne avec le projet, il y aura de nombreuses autres occasions de consulter le personnel et la Ville sur le plan d’implantation, les travaux détaillés de conception et le domaine public.

    La consultation publique qui se déroulera durant les étapes préalables au dépôt de la demande de réglementation du plan d’implantation vise à la fois à apporter un éclairage sur les questions suivantes et à demander l’avis du public sur ces questions :

    1. le Centre d’événements et son intégration dans le domaine public;
    2. les éléments de la certification LEED et de la durabilité;
    3. le patrimoine;
    4. l’accessibilité (par l’entremise du Comité consultatif sur l’accessibilité).

    Nous vous invitons à continuer de nous lire pour connaître les dates importantes et les prochaines séances d’information publiques.

    Le Comité et le Conseil municipal

    La Ville se penchera sur le rapport rédigé sous le titre « Analyse des options pour la passation des marchés et sur les recommandations du projet Lansdowne 2.0 » et sur les recommandations de ce rapport :

    • à la réunion du 2 avril 2024 du Comité des finances et des services organisationnels;
    • à la séance du 17 avril 2024 du Conseil municipal.

    Les résidents qui souhaitent prendre la parole comme délégués devant le Comité doivent communiquer avec le Bureau du greffier municipal pour s’inscrire.

    Les prochaines étapes

    Si le TOAT rend sur l’appel déposé une décision favorable à la Ville d’ici la fin du quatrième trimestre de 2024, on pourra soumettre la demande de réglementation du plan d’implantation à un processus formel de dépôt et de diffusion.

    Dans le cadre du projet, on pourra aussi lancer la Demande d’offres pour la cession des droits de propriété aériens au premier trimestre de 2025, en s’en remettant à la structure‑cadre des critères et à la progression des travaux de conception des gradins du côté nord.

    La progression de la demande de réglementation du plan d’implantation et de la conception détaillée offrira l’occasion de déposer la demande de permis de construire du Centre d’événements et des gradins du côté nord d’ici la fin du quatrième trimestre de 2024 ou le début du premier trimestre de 2025.

    Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la page Web du projet en cliquant sur ce lien.

    Si vous avez des questions, des commentaires ou des inquiétudes, veuillez nous adresser un courriel au RefectionLansdowne@ottawa.ca.

  • Mise à jour sur les demandes de modification du Plan officiel (MPO) et de modification du Règlement de zonage (MRZ) pour le projet Lansdowne 2.0

    Partager Mise à jour sur les demandes de modification du Plan officiel (MPO) et de modification du Règlement de zonage (MRZ) pour le projet Lansdowne 2.0 sur Facebook Partager Mise à jour sur les demandes de modification du Plan officiel (MPO) et de modification du Règlement de zonage (MRZ) pour le projet Lansdowne 2.0 sur Twitter Partager Mise à jour sur les demandes de modification du Plan officiel (MPO) et de modification du Règlement de zonage (MRZ) pour le projet Lansdowne 2.0 sur Linkedin Courriel Mise à jour sur les demandes de modification du Plan officiel (MPO) et de modification du Règlement de zonage (MRZ) pour le projet Lansdowne 2.0 lien

    Le 24 novembre 2023, nous avons publié l’avis de modification du Règlement de zonage (Règlement no 2023-510) et de modification du Plan officiel (MPO 19) pour annoncer le début du délai d’appel de 20 jours, qui a pris fin le 14 décembre 2023. L’Association communautaire du Glebe a effectivement déposé un appel à l’encontre de l’approbation, par le Conseil municipal, de cette modification du Règlement de zonage et de cette modification du Plan officiel.

    Il faudra donc attendre la décision que prendra le Tribunal ontarien de l'aménagement du territoire (TOAT) dans cet appel avant que ces modifications produisent tous leurs effets.

    Le TOAT tiendra une audience à la prochaine date disponible de son calendrier; le personnel des Services juridiques de la Ville fait actuellement des démarches pour veiller à ce que le Tribunal fixe la date de cette audience pour qu’elle ait lieu le plus tôt possible.

    LES PROCHAINES ÉTAPES

    Malgré cet appel, le personnel continue d’accomplir des progrès sur les éléments du projet approuvé le 9 novembre 2023 (ACS2023-PRE-GEN-0009). Il s’agit entre autres des éléments dont il doit rendre compte au Conseil municipal durant le second trimestre de 2024, à savoir :

    - la réalisation d’une analyse des options pour la passation du marché public;

    - l’élaboration de la structure-cadre de l’approvisionnement social;

    - la mise au point des critères d’évaluation des droits de propriété aériens.

  • Le conseil approuve le régime de renouvellement de Lansdowne

    Partager Le conseil approuve le régime de renouvellement de Lansdowne sur Facebook Partager Le conseil approuve le régime de renouvellement de Lansdowne sur Twitter Partager Le conseil approuve le régime de renouvellement de Lansdowne sur Linkedin Courriel Le conseil approuve le régime de renouvellement de Lansdowne lien

    Le conseil municipal a approuvé aujourd’hui le plan Lansdowne 2.0. Ce plan contribuera à revitaliser l’un des principaux atouts de la Ville en construisant un nouveau centre d’événements de taille moyenne, de nouveaux gradins du côté nord du stade, un espace commercial de deux étages et deux tours résidentielles. Le plan fournit en même temps les fonds nécessaires à la construction de logements abordables à Ottawa.

    L’aréna actuel et les gradins du côté nord appartiennent à la Ville et sont devenus obsolètes sur le plan fonctionnel. Ils ne seront donc plus en mesure de répondre à l’usage auquel ils sont destinés. Leur entretien nécessiterait des réparations coûteuses et continues pour corriger un nombre croissant de déficiences. Le remplacement de ces installations permettra de les rendre accessibles et de réduire l’impact environnemental lié à l’exploitation du bâtiment. L’aréna est actuellement l’installation la moins économe en énergie que possède la Ville. En outre, la Ville et son partenaire – l'Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) – accueilleront un plus grand nombre d’événements majeurs à Ottawa, ce qui augmentera les recettes potentielles de la Ville et soutiendra les entreprises de Lansdowne.

    Le nouveau centre d’événements accueillera près de 4 700 sièges d’admission générale, et sa capacité passera à 5 500 pour les matchs de hockey et à 6 500 pour les concerts. Les gradins proposés du côté nord réduisent la capacité d’accueil de 14 000 à 11 000 places assises, mais prévoient des places debout pour 900 personnes supplémentaires. Le plan approuvé prévoit en outre deux tours résidentielles d’une hauteur maximale de 40 étages. Le fait de limiter le réaménagement à deux tours permettra au site d’accueillir environ 2 600 mètres carrés de nouveaux espaces publics adjacents au pavillon Aberdeen. Le bâtiment commercial à deux étages inclurait environ 4 550 mètres carrés d’espace commercial.

    Les investissements totaux de la Ville s’élèvent à environ 419 millions de dollars, mais les contribuables n’en paieront qu’un tiers, soit environ 146 millions de dollars. Le plan approuvé prévoit de nouvelles installations appartenant à la Ville pour un coût net d’environ 5 millions de dollars par an, après déduction des recettes provenant de la vente des droits du dessous et du dessus.

    Le Conseil a adopté plusieurs motions visant à affiner le plan Lansdowne, par lesquelles la Ville s’engage à :

    • augmenter de 15 % (environ 5,9 millions de dollars) la part de la valeur estimée des droits du dessous et du dessus à affecter à la réserve de logements abordables de la Ville, conformément à la politique foncière et financière de la Ville en matière de logements abordables.
    • affecter à la réserve de logements abordables 50 % des recettes provenant de l’aliénation des droits du dessous et du dessus qui dépassent la valeur estimée de 39 millions de dollars.
    • supprimer le plafond de 770 unités sur le nombre de logements qui pourraient être construits dans les deux tours résidentielles et supprimer le taux minimum de stationnement pour mieux répondre aux besoins de logement et fournir à la Ville des fonds supplémentaires à travers le relèvement de l’assiette foncière.
    • travailler avec l’OSEG pour développer un Cadre relatif aux approvisionnements sociaux afin d’augmenter les opportunités pour les groupes traditionnellement sous-représentés dans le cadre du projet Lansdowne 2.0.
    • étendre les principes guidant la gestion de la demande en matière de circulation pour les grands événements à d’autres événements organisés à Lansdowne.
    • renforcer le plan de programmation communautaire dans le parc urbain de Lansdowne afin de mieux exploiter les installations de la Ville en dehors des jours d’événements.
    • proposer des options pour agrandir et améliorer l’espace public à Lansdowne, notamment en améliorant l’interface entre le centre d’événements et la grande pelouse, en facilitant l’accès aux toilettes et aux autres commodités, et en offrant une certaine souplesse pour l’utilisation par la communauté.
    • étudier les possibilités de recréer une berme à proximité de la grande pelouse, en préservant l’œuvre d’art public Moving Surfaces.
    • évaluer la faisabilité de mettre en place une éventuelle nouvelle infrastructure de transport actif, y compris un croisement signalé entre la voie Princess Patricia et la promenade Reine-Élizabeth, des passages pour piétons sur la promenade Reine-Élizabeth et l’avenue Holmwood, des aménagements cyclables protégés sur la cinquième avenue, une voie cyclable plus large en direction de l’ouest sur la promenade Reine-Élizabeth et des trottoirs plus larges sur la promenade Echo.
    • collaborer avec la Commission de la capitale nationale et Parcs Canada pour étudier la possibilité d’ajouter un accès pour les bateaux à Lansdowne et un passage pour piétons sur la promenade de la Reine Elizabeth à l’angle de la voie Princesse Patricia.
    • travailler avec l’OSEG pour étudier les possibilités d’inclure un toit au-dessus des nouveaux gradins du côté nord.
    • travailler avec l’OSEG pour explorer les possibilités futures à Lansdowne destinées aux promoteurs de concerts indépendants basés à Ottawa.
    • prioriser une série d’améliorations du domaine public qui seraient financées par les futurs budgets de la Ville.
    • envisager de faire de la place Aberdeen une zone plus accueillante et plus favorable aux piétons, probablement en fermant ou en réduisant davantage la circulation de transit.
    • envisager d’installer des bornes de recharge électrique et des installations de covoiturage sur le stationnement contrôlé par la Ville à Lansdowne, et d’inclure des critères de gestion de la demande de transport dans l’appel d’offres pour les droits du dessous et du dessus.
    • étudier les options visant à réduire le risque financier que ce projet pourrait faire peser sur les contribuables.

    La décision d’aujourd’hui signifie que les efforts déployés par la Ville pour trouver une solution abordable et assurer un avenir dynamique au quartier Lansdowne se poursuivront. À mesure que la Ville et ses partenaires avancent dans la conception détaillée du projet de réaménagement, le Conseil pourra se pencher sur d’autres questions avant le début des travaux de construction. Le Conseil aura notamment l’occasion d’examiner un rapport du vérificateur général de la Ville concernant Lansdowne.

  • Les comités renvoient le nouveau plan du parc Lansdowne au Conseil aux fins de décision

    Partager Les comités renvoient le nouveau plan du parc Lansdowne au Conseil aux fins de décision sur Facebook Partager Les comités renvoient le nouveau plan du parc Lansdowne au Conseil aux fins de décision sur Twitter Partager Les comités renvoient le nouveau plan du parc Lansdowne au Conseil aux fins de décision sur Linkedin Courriel Les comités renvoient le nouveau plan du parc Lansdowne au Conseil aux fins de décision lien

    Lors d'une réunion conjointe aujourd'hui, le Comité des finances et des services organisationnels et le Comité de la planification et du logement ont renvoyé au Conseil, pour examen le vendredi 10 novembre, le plan pour Lansdowne 2.0, qui comprend un plan conceptuel et une structure de financement revus pour construire un nouveau centre d'événements, des gradins du côté nord, un espace de vente au détail de deux étages et deux tours résidentielles.

    Le plan du parc Lansdowne, qui comprenait initialement trois tours résidentielles, a été révisé pour refléter les commentaires reçus du public. La tour résidentielle la plus proche du pavillon Aberdeen a été retirée, et les deux tours restantes comporteraient 40 et 25 étages respectivement. Le retrait d'une tour permet également d’aménager environ 27 900 mètres carrés de nouvel espace public adjacent au pavillon Aberdeen. Le plan mis à jour réduit le nombre de logements proposés sur le site de 1 200 à 770 logements, et le stationnement de 739 à 336 places. Il restreint l'espace commercial disponible à 49 000 pieds carrés, comparativement au plan original qui prévoyait 108 000 pieds carrés.

    Le nouveau centre d'événements contiendra près de 4 700 places pour l’admission générale, plus de 800 places de prestige et 700 places debout. On pourra accueillir 5 500 spectateurs assis pour le hockey et 6 500 spectateurs assis pour les concerts; les sièges rétractables et flexibles permettront une capacité supplémentaire. La conception repensée des gradins du côté nord réduirait la capacité en places assises, qui passerait de 14 000 à 11 000 places, en plus de 900 places debout.

    Au cours des 10 prochaines années, la Ville demandera un financement des immobilisations dans le cadre du processus budgétaire annuel afin d’améliorer le parc urbain de Lansdowne. Il comprend actuellement 170 000 pieds carrés d'espace vert, en comptant la berme et, lorsque le centre d'événements sera construit, l’espace ouvert sera réduit à 118 000 pieds carrés. À cette superficie s’ajouteront les 27 900 pieds carrés de nouvel espace public, ce qui donnera une superficie totale de 145 900 pieds carrés d’espace vert et d’espace public.

    Le personnel recommande que 10 % des droits immobiliers soient alloués à des logements abordables. Le reliquat de 15 %, qui serait normalement déduit dans le cadre de la Stratégie intégrée de transition au logement de la Ville, serait exempté. L’allocation de 10 % apporterait à la Ville des fonds supplémentaires de 3,9 millions de dollars qui pourraient être consacrés immédiatement à la liste des priorités visant le logement abordable de la Ville

    On estime que les dépenses totales en immobilisations de la Ville se chiffrent à environ 419 millions de dollars. Cette estimation comprend les coûts des travaux préliminaires, les coûts de construction, les coûts relatifs à la conception et à la réalisation, les provisions pour indexation et les éventualités. La Ville investira 419,1 millions de dollars dans ses actifs en contrepartie d’une charge de 5 millions de dollars pour le remboursement de la dette nette. Cette somme équivaut à 95,4 millions de dollars en valeur nette actualisée. Autrement dit, les contribuables pourraient compter sur un actif de 419,1 millions de dollars en contrepartie d’un coût net de 95,4 millions de dollars.

  • Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0

    Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Facebook Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Twitter Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Linkedin Courriel Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 lien

    La Ville d’Ottawa a pris connaissance de la proposition déposée par l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) pour renforcer le partenariat et réaménager le parc Lansdowne pour en assurer la stabilité financière à long terme et pour réfectionner les infrastructures publiques.

    La proposition

    La proposition consiste à démolir les gradins du stade du côté nord et le complexe de l’aréna existants et à construire un nouveau centre d’événements digne des plus grandes villes du monde, ainsi qu’à reconstruire les gradins du stade du nord. Grâce à ces nouvelles infrastructures publiques, les établissements seront accessibles et durables, et le parc Lansdowne sera mieux positionné comme site phare emblématique. Cette proposition prévoit aussi un nouveau podium pour les commerces de détail et des logements supplémentaires.

    Compte rendu sur le projet

    Depuis le lancement du Projet Lansdowne 2.0, le personnel de la Ville tâche de veiller à mener un rigoureux processus de consultations publiques. Il a entre autres mis en ligne un site Web exclusivement consacré à ce projet afin de permettre aux résidents de prendre connaissance de l’information, en plus de mettre au point une adresse Web exclusive permettant aux résidents de soumettre leurs questions et leurs inquiétudes; le personnel a aussi organisé quatre séances d’information publiques, mené différents sondages et tenu des cafés‑causeries, des événements éphémères et des assemblées hebdomadaires avec le conseiller du quartier.

    Nous vous invitons à prendre connaissance des résultats des efforts de consultation de la Ville dans la version définitive du rapport sur « Ce que nous avons entendu », publié sur le site Web du projet. L’équipe du Projet Lansdowne tient à remercier tous ceux et celles qui ont pris le temps de lui adresser des commentaires.

    Dans les 10 derniers mois, le personnel de la Ville s’est consacré aux activités suivantes :

    • la Ville a lancé son processus de planification en déposant les demandes obligatoires de modification du Règlement de zonage et de modification du Plan officiel;
    • elle a lancé le processus de consultation publique évoqué ci‑dessus;
    • elle a lancé et mené à bien sa Demande de manifestation d’intérêt sur les droits immobiliers (DMIDI);
    • elle a fait appel à un expert-conseil financier indépendant pour l’analyse financière de la Stratégie de financement de 2022, de même que pour les projections de liquidités et de financement que le Conseil municipal a approuvées, pour ensuite demander au personnel de la Ville de se consacrer à une analyse approfondie.

    Les grands thèmes des commentaires du public

    Voici les grands thèmes des commentaires exprimés par le public dans les trois séances d’information publiques, dans la correspondance échangée par courriel et dans la série de cafés-causeries :

    Grands thèmes :

    • Densité et densification : nombre (3) et hauteur des tours
    • Espaces verts : perte de l’espace vert de la Grande pelouse et du couvert forestier
    • Transport en général et transports en commun : achalandage automobile du parc Lansdowne et les soirs d’événements et accès à la promenade Reine-Élizabeth
    • Transport actif : infrastructures cyclables et sécurité des piétons
    • Domaine public et parc urbain : manque de toilettes publiques; il n’y a pas suffisamment d’ombre; art public.
    • Modèle financier : transparence et risque financier
    • Commerces de détail et spectacles : manque de commerçants de la localité

    Principaux changements

    Pour donner suite aux commentaires du public, à l’examen financier préalable, aux conseils des experts indépendants et aux travaux de planification appropriés de la Ville, nous avons modifié de nombreuses caractéristiques du projet depuis que la Ville a pris connaissance, en mai 2022, de la proposition originelle de l’OSEG.

    • Deux tours d’habitation polyvalentes : La proposition originelle prévoyait trois tours de grande hauteur. Dans le rapport du personnel, on limite le potentiel à deux tours seulement.
    • 40 et 25 étages : La proposition originelle prévoyait trois tours dont la hauteur pouvait atteindre 40 étages. Le personnel recommande de plafonner le nombre de logements, ce qui donnerait lieu à une tour seulement, qui pourrait avoir 40 étages de hauteur.
    • Maximum de 770 logements : La proposition originelle prévoyait 1 200 logements. Le personnel recommande de plafonner la densité à 770 logements, ce qui apporte une marge de manœuvre dans la conception, sans toutefois autoriser une deuxième tour de 40 étages de hauteur.
    • 336 places de stationnement pour les tours d’habitation : La proposition originelle prévoyait 739 places de stationnement pour les tours d’habitation, ce qui représente 403 places de moins et ce qui donne aujourd’hui un ratio de 0,4 place de stationnement par logement.
    • 35 places de stationnement pour le Centre d’événements : La proposition originelle ne prévoyait pas de places de stationnement pour le Centre d’événements. Ces nouvelles places seront consacrées à l’accessibilité et à des moyens facilitant l’accès aux événements et aux manifestations sportives mineures qui se dérouleront dans le Centre d’événements.
    • Nouveau domaine public de 27 900 pieds carrés (2 592 mètres carrés) : La proposition originelle ne prévoyait pas d’espace pour le domaine public. En supprimant la troisième tour, on libère, pour le nouveau domaine public, une superficie de 27 900 pieds carrés (2 592 mètres carrés).
    • Locaux pour les commerces de détail de 49 000 pieds carrés (4 552 mètres carrés) : La proposition originelle prévoyait une superficie de 108 000 pieds carrés (10 034 mètres carrés) pour les locaux des établissements de détail; on a ramené cette superficie à 49 000 pieds carrés (4 552 mètres carrés) pour les locaux des commerces de détail.

    Le coût de ne rien faire

    La Ville a passé en revue ce qu’il coûterait de ne rien faire dans le cadre du Projet Lansdowne 2.0. Il est essentiel que les résidents soient aussi au courant de la situation actuelle. Voici certains facteurs essentiels qui entrent en ligne de compte dans l’éventualité où on ne réaliserait pas le Projet du parc Lansdowne :

    • Le Centre municipal (aréna) actuel est fonctionnellement obsolète et il faudra un jour le remplacer.
    • Le stade (Place TD) et l’aréna (Centre municipal) sont des actifs de la Ville, et c’est à elle qu’il appartient de les remplacer. Ils finiront aussi par devoir être remplacés.
    • Le coût de l’entretien ne fera qu’augmenter avec la vétusté des installations.
    • Les installations sportives sont les bâtiments les plus énergivores qui appartiennent à la Ville, ce qui augmente aussi les frais d’exploitation.
    • La Société en commandite constituée avec l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) n’est pas financièrement viable : elle cumule des déficits chaque année depuis 2014.
    • On ne peut pas supposer que l’OSEG continuera de financer ces déficits.
    • Il reviendra beaucoup plus cher à la Ville, par rapport à aujourd’hui, de trouver un autre investisseur exploitant dans le secteur privé ou dans le secteur des organisations à but non lucratif. À l’heure actuelle, nous ne versons rien dans le système financier fermé de la Société en commandite.
    • Il se pourrait que la Ville doive engager des coûts de 400 millions de dollars ou plus pour garder l’ancien bâtiment et pour continuer de l’exploiter dans les 42 prochaines années.

    L’analyse de rentabilité du Projet Lansdowne 2.0 est positive. La Ville pourra compter sur un actif de 419 millions de dollars en contrepartie d’un investissement municipal de 5 millions de dollars par an dans le remboursement de la dette. Aucun autre actif de la Ville n’a un courant de recettes comparable à celui de Lansdowne pour permettre de le financer. Le parc Lansdowne regroupe des actifs qui appartiennent à la Ville et qu’il faudra renouveler un jour. La Ville est gagnante et reste propriétaire des nouveaux actifs, soit le Centre d’événements et les gradins du côté nord.

    Le Comité et le Conseil municipal

    Après des mois de consultation et d’examen, la Ville se penchera sur l’autorisation d’enchaîner avec les étapes suivantes du rapport sur le réaménagement du Plan de partenariat du parc Lansdowne et sur les recommandations de ce rapport à l’occasion :

    • de la séance conjointe du Comité des finances et des services organisationnels et du Comité de la planification et du logement le 2 novembre 2023;
    • de la réunion du Comité du patrimoine bâti le 6 novembre 2023;
    • de la réunion du Conseil municipal le 10 novembre 2023.

    Les prochaines étapes

    Si le Conseil municipal approuve ce rapport et lance ce projet, il y aura de nombreuses autres occasions de consultation avec le personnel et la Ville. Voici les prochains points de décision qui seront éventuellement soumis au Conseil municipal :

    • le rapport sur le modèle de passation du marché de construction;
    • le Plan d’implantation du Centre d’événements;
    • le lancement de la Demande d’offres (DDO) pour les tours d’habitation polyvalentes;
    • le prix du marché de construction dans le cadre de l’appel d’offres.

    Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la page Web du projet en cliquant sur ce lien.

    Si vous avez des questions, des commentaires ou des inquiétudes, veuillez nous adresser un courriel (RefectionLansdowne@ottawa.ca).

  • Le rapport pour Lansdowne 2.0

    Partager Le rapport pour Lansdowne 2.0 sur Facebook Partager Le rapport pour Lansdowne 2.0 sur Twitter Partager Le rapport pour Lansdowne 2.0 sur Linkedin Courriel Le rapport pour Lansdowne 2.0 lien

    Le rapport pour Lansdowne 2.0 est maintenant en ligne et peut être consulté ici.

  • Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0

    Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Facebook Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Twitter Partager Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 sur Linkedin Courriel Le point sur le projet du parc Lansdowne 2.0 lien

    La Ville d’Ottawa a reçu une proposition de la part d’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) visant à renforcer le partenariat et à réaménager le parc Lansdowne en vue d’assurer sa viabilité financière à long terme et de procéder à la réfection de l’infrastructure publique.

    Proposition

    La proposition prévoit la démolition des gradins situés au nord du stade et de l’aréna, ainsi que la construction d’un nouveau centre d’événements de classe mondiale et de gradins au nord du stade. Cette nouvelle infrastructure publique rendra les installations accessibles et durables, et fera de Lansdowne un site emblématique. La proposition prévoit également un nouveau podium de commerces de détail et des unités résidentielles supplémentaires. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez la page Participons Ottawa Lansdowne 2.0 ici.

    Mise à jour sur le projet

    La Ville a entamé le jeudi 29 juin le processus de planification visant à soutenir le projet Lansdowne 2.0. Cela a consisté à diffuser la modification du Règlement de zonage et la modification du Plan officiel afin que le public puisse en faire l’examen et les commenter.

    Dans le cadre du processus de demande, l’aménagement proposé a été présenté au Comité d’examen du design urbain (CEDU) de la Ville le vendredi 7 juillet 2023. La présentation a porté sur quatre objectifs clés de l’aménagement, à savoir l’utilisation polyvalente, la mobilité, la conception et l’envergure, et le domaine public. L’équipe du projet du parc Lansdowne rencontrera le CEDU à mesure que l’initiative avancera pour faire le point sur le centre d’événements, les gradins du côté nord, le podium de commerces de détail, les tours et le domaine public.

    Comité consultatif sur l’accessibilité

    Le projet Lansdowne 2.0 a été présenté au Comité consultatif sur l’accessibilité (CCA) le mardi 15 août 2023, une première démarche qui s’inscrit dans la consultation visant à déterminer les besoins en termes d’accessibilité du centre d’événements et des gradins du côté nord, et d’améliorations globales du site.

    La Ville a présenté au CCA une évaluation des conditions existantes de l’actuel aréna de la Banque TD, des gradins du côté nord et du terrain voisin, et a discuté des lacunes, notamment :

    Gradins du côté nord existants

    · Manque de sièges équitables pour les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité

    · Impossibilité d’améliorer les options pour les sièges accessibles à certains endroits faute d’ascenseur donnant accès aux niveaux supérieurs

    · Absence de toilettes facilement et parfaitement accessibles et de toilettes universelles avec tables à langer pour adultes qui respectent les codes et les normes d’accessibilité en vigueur à l’heure actuelle afin de répondre aux besoins de l’ensemble de la collectivité

    · Casse-croûtes en concession qui ne respectent pas les normes d’accessibilité

    Centre d’événements existant

    - Manque de sièges équitables pour les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité

    · Piliers de soutènement du stade qui posent un risque pour tout le monde, y compris les personnes ayant une déficience visuelle

    · Manque de points d’accès accessibles

    - Casse-croûtes en concession qui ne respectent pas les normes d’accessibilité

    · Absence de toilettes facilement et parfaitement accessibles et de toilettes universelles avec tables à langer pour adultes qui respectent les codes et les normes d’accessibilité en vigueur à l’heure actuelle afin de répondre aux besoins de l’ensemble de la collectivité

    · Manque de vestiaires et d’installations des arbitres adaptés aux parasports comme le parahockey sur glace (joueurs et arbitres), le basketball en fauteuil roulant et le curling, entre autres.

    · Manque d’infrastructures accessibles pour les médias

    L’équipe du projet continuera de consulter le CCA pendant l’élaboration de la conception du centre d’événements et des gradins du côté nord, notamment dans le cadre des demandes de réglementation du plan d’implantation et des processus d’appels d’offres à venir.

    Jumeau numérique Lansdowne 2.0

    Le jumeau numérique est une représentation virtuelle de l’aménagement proposé au sein du parc Lansdowne actuel. Cette modélisation tridimensionnelle vise à fournir une représentation virtuelle du site tel qu’il sera une fois les travaux de construction terminés. Le jumeau numérique continuera d’être mis à jour à mesure que le projet évoluera et la conception finale sera mise en ligne une fois approuvée.

    Mise à jour de la participation du public

    La Ville a lancé la première étape des consultations publiques, en commençant par mener un sondage à travers la ville sur l’ensemble du plan conceptuel. Ce sondage, qui a reçu plus de 2 000 réponses, a permis au personnel municipal de se faire une idée de la connaissance et de la compréhension qu’a le grand public de l’ensemble de la proposition.

    La Ville a lancé un deuxième sondage sur le domaine public et ses employés ont reçu plus de 700 réponses. Le rapport sur « Ce que nous avons entendu » peut être consulté ici.

    La Ville a tenu trois séances d’information publiques distinctes, se concentrant sur l’ensemble du plan conceptuel, le plan de parc urbain et de domaine public, et les demandes en vertu de la Loi sur l’aménagement du territoire. Plus de 450 résidents ont pris part aux séances. Le matériel de présentation, une Foire aux questions et les rapports sur « Ce que nous avons entendu » peuvent aussi être consultés à Participons Ottawa.

    Une deuxième occasion d’assister à la présentation des demandes en vertu de la Loi sur l’aménagement du territoire et de poser des questions sera offerte lors d’une réunion virtuelle qui se tiendra le mercredi 6 septembre à 18 h. Les personnes qui souhaitent y participer peuvent s’y inscrire ici.

    L’équipe du projet poursuit la série de cafés-causeries sur le projet Lansdowne 2.0. Il s’agit de rendez-vous hebdomadaires permettant aux employés municipaux et au grand public de poser des questions, d’en apprendre davantage sur le projet et de faire part de leurs idées au directeur du projet de parc Lansdowne dans le confort de leur foyer ou de leur bureau. Vous pouvez vous inscrire à un café-causerie avec le directeur ici.

    Les résidents trouveront également sur place des employés municipaux qui les inviteront à participer à un sondage. La collecte de ces données est essentielle pour comprendre les besoins et les attentes entourant le parc Lansdowne.

    Rétroaction essentielle du public

    Les principaux thèmes qui ressortent des commentaires que le public a formulés lors des trois séances d’information, dans la correspondance par courriel et pendant la série de cafés-causeries sont les suivants :

    1. Densité

    2. Hauteur des tours

    3. Proximité de la tour 3 par rapport au pavillon Aberdeen

    4. Fermeture de la place Aberdeen à la circulation

    5. Améliorations du domaine public

    6. Structure financière du projet

    Comités et Conseil

    Le rapport et les recommandations finales du personnel devraient être présentés à une réunion mixte du Comité des finances et des services organisationnels et du Comité de la planification et du logement le mercredi 18 octobre 2023, au Comité du patrimoine bâti le lundi 23 octobre et au Conseil municipal le mercredi 25 octobre.

    Si vous avez des questions, des commentaires ou des inquiétudes, écrivez-nous à RefectionLansdowne@ottawa.ca.

  • Lansdowne 2.0 - Consultations publiques

    Partager Lansdowne 2.0 - Consultations publiques sur Facebook Partager Lansdowne 2.0 - Consultations publiques sur Twitter Partager Lansdowne 2.0 - Consultations publiques sur Linkedin Courriel Lansdowne 2.0 - Consultations publiques lien

    La Ville d’Ottawa se prépare à tenir une consultation publique virtuelle sur le projet de parc Lansdowne 2.0 le 6 septembre à 18 h (inscrivez-vous ici)

    La séance offrira aux résidents l'occasion d’en apprendre davantage sur la modification au Plan officiel et la modification au Règlement de zonage présentées à l’initiative de la Ville d’Ottawa. Elles sont nécessaires pour clarifier les politiques du Plan officiel relatives au secteur spécial du parc Lansdowne, et pour assurer la comptabilité et la conformité avec le Plan officiel.

    Le personnel fera une présentation qui sera suivie d’une période de questions.

    Veuillez envoyer vos questions avant la séance de consultation publique à RefectionLansdowne@ottawa.ca

  • Projet du parc Lansdowne 2.0 - Infolettre

    Partager Projet du parc Lansdowne 2.0 - Infolettre sur Facebook Partager Projet du parc Lansdowne 2.0 - Infolettre sur Twitter Partager Projet du parc Lansdowne 2.0 - Infolettre sur Linkedin Courriel Projet du parc Lansdowne 2.0 - Infolettre lien

    La Ville d’Ottawa a reçu une proposition de la part d’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) visant à renforcer le partenariat et à réaménager le site en vue d’assurer sa viabilité financière à long terme et d’aborder la réfection de l’infrastructure.

    Proposition

    La proposition prévoit la démolition des gradins situés au nord du stade et de l’aréna, ainsi que la construction d’un nouveau centre d’événements de classe mondiale et de nouveaux gradins au nord du stade. Cette nouvelle infrastructure publique rendra les installations accessibles et durables et fera de Lansdowne un site emblématique. Un nouveau podium de commerces de détail et des unités résidentielles supplémentaires sont également prévus dans la proposition.

    Mise à jour sur le projet

    L’équipe du projet du parc Lansdowne 2.0 s’est préparée afin de présenter un rapport sur la stratégie révisée de financement et l’analyse de rentabilisation pour la revitalisation du parc Lansdowne 2.0 au Comité des finances et des services organisationnels.

    Trois volets de travail ont été entrepris dans le cadre de ce rapport au Comité et au Conseil : l’examen financier préalable, la demande de planification présentée par la Ville et la demande de manifestation d’intérêt.

    Examen financier préalable

    Le personnel effectue actuellement la révision de l’examen financier préalable dans le cadre du projet Lansdowne 2.0, avec l’aide d’Ernst and Young (tiers consultant), une firme embauchée par la Ville. La Ville et ses consultants explorent une variété de points de vue sur le modèle financier, notamment :

    • Coûts de construction
    • Stratégie pour les commerces de détail
    • Financement du podium
    • Logements abordables
    • Typologie des logements
    • Analyse des risques financiers
    • Toit accessible / toit vert
    • Différentes options de financement
    • Toiture des gradins du côté droit / couvert forestier
    • Projections pro forma
    • Constatations relatives à la DMI


    Mise à jour du processus de planification

    La Ville a embauché une équipe de consultants pour le processus de planification présenté par la Ville afin de soutenir le projet Lansdowne 2.0. L’équipe de consultants est actuellement à l’oeuvre et explore la proposition de revitalisation Lansdowne 2.0 (nouveau centre d’événements, nouveaux gradins du côté nord, nouveau podium de commerces de détail, jusqu’à 1 200 unités résidentielles dans des tours de grande hauteur allant jusqu’à 40 étages) et fournira les études et les rapports suivants dans le cadre de la demande de planification présentée par la Ville lancée en juin 2023 :

    • Justification de l’aménagement et l’énoncé de conception
    • Plan d’implantation et analyse et alternatives à la volumétrie
    • Étude sur les ombres
    • Étude sur le vent
    • Évaluation des répercussions sur les transports
    • Évaluation des répercussions sur le patrimoine
    • Rapport sur la viabilisation fonctionnelle
    • Rapport géotechnique et hydrogéologique


    Mise à jour sur la demande de manifestation d’intérêt

    La Ville a lancé son processus de Demande de manifestation d’intérêt en publiant les possibilités d’emplois avec le Projet de développement des droits de propriété du dessus dans le cadre de la revitalisation du parc Lansdowne sur MERX le 14 avril 2023 (MERX est le service le plus important au Canada pour la publication des appels d’offres électroniques, avec la source la plus complète d’occasions de contrats du secteur public et du secteur privé disponibles au Canada). Le document de DMI est utilisé pour recueillir des renseignements utiles de la part des répondants potentiels et servira à tester et raffiner la vision du projet avant un processus de demande de propositions (DDP). La date limite pour le dépôt d’une DMI est le 9 juin 2023 et le personnel de la Ville résumera les constatations dans le rapport au Comité des finances et des services organisationnels de la stratégie révisée de financement et l’analyse de rentabilisation.

    Mise à jour de la participation du public

    La Ville a lancé la première étape des consultations publiques, en commençant par un sondage à travers la ville sur l’ensemble du plan conceptuel. Il y a eu près de 2 000 réponses à ce sondage, ce qui a aidé le personnel de la Ville à mieux comprendre la connaissance et la compréhension du public concernant l’ensemble de la proposition.

    La Ville a tenu deux séances d’information publiques distinctes, se concentrant sur l’ensemble du plan conceptuel le 27 avril et sur le plan de parc urbain et de domaine public le 17 mai. Plus de 150 résidents ont assisté aux deux séances. Vous pouvez également retrouver sur Participons Ottawa les documents de présentation, une FAQ et les rapports « Ce que nous avons entendu ». Le rapport de la séance d’information publique du 17 mai « Ce que nous avons entendu » sera publié dans les prochaines semaines.

    La consultation publique, l’éducation et la sensibilisation en cours comprendront de la participation sur place, des séances d’information du public et des ateliers.

    Au cours des prochaines semaines, nous lancerons la série de cafés-causeries Lansdowne 2.0, un rassemblement hebdomadaire où le personnel municipal et le public pourront poser des questions, en apprendre davantage sur le projet et faire part de leurs idées directement au directeur du projet du parc Lansdowne 2.0, le tout dans le confort de leur foyer ou de leur bureau.

    Les cafés-causeries se tiendront tous les mercredis de 12 h à 13 h sur Zoom, dès 14 juin. Vous pouvez vous inscrire à un café-causerie avec le directeur ici.

    Mise à jour sur le parc urbain et le domaine public

    Dans le cadre du rapport de juillet 2022 sur le Plan de viabilité de la société en commandite du parc Lansdowne et Rapport sur la mise en oeuvre, le Conseil a approuvé les prochaines étapes dans le réaménagement du parc urbain et du domaine public pour créer un plan d’investissement public stratégique dans les améliorations à apporter aux immobilisations du parc urbain et du domaine public afin de rehausser l’animation, la programmation et l’accessibilité publique du site.

    Le mercredi 17 mai, la Ville a tenu une séance de consultation publique sur le domaine public et le parc urbain de Lansdowne et s’est engagée envers les résidents à prioriser les 25 idées qui ont découlé de divers efforts de mobilisation et qui ont été incluses dans le rapport de juillet 2022 en tant que pièce 2 : Plan d’investissement stratégique pour le parc urbain et le domaine public. Le personnel a également reçu plusieurs nouvelles idées qui seront analysées afin d’être envisagées.

    Le sondage est accessible sur Participons Ottawa, ici.

    Pour connaître les possibilités d'engagement, les documents relatifs aux projets et avoir les dernières mises à jour, consultez participons.ottawa.ca

    Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez les envoyer à RefectionLansdowne@ottawa.ca.

    Nous vous remercions de votre participation continue et de vos commentaires. Nous sommes impatients de forger l’avenir du parc Lansdowne avec vous!

Dernière mise à jour de la page: 21 mai 2024, 09h49